28 mai 2018

Paul Nizan (1905-1940), un écrivain et un journaliste engagé

conférence de Anne Mathieu

salle Arletty 18 heures
« J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie » : ces phrases de Paul Nizan, ouvrant son pamphlet Aden Arabie (1931), sont demeurées célèbres. Mais peu de gens aujourd’hui savent qui les écrivit. Et pourtant, Paul Nizan fut l’un des intellectuels les plus brillants des années trente. Pamphlétaire, romancier, essayiste, journaliste politique et critique littéraire, également préfacier, traducteur, poète, adaptateur, scénariste, il est peu de domaines où cet intellectuel et militant communiste ne se soit manifesté. C’est cet itinéraire en situation dans son époque que nous retracerons lors de notre conférence.
La conférencière : 
Anne Mathieu est Maîtresse de conférences Habilitée à Diriger des Recherches en Littérature et Journalisme du XXe siècle à l’Université de Lorraine.Elle est membre de l’équipe TELEM (Université Bordeaux Montaigne) et de l’Equipe Sartre/ITEM/C.N.R.S. Elle est également directrice de la revue ADEN. Paul Nizan et les années 30Elle collabore au Monde diplomatique depuis l’année 2004.  Elle est spécialiste de Paul Nizan et de Jean-Paul Sartre journalistes et polémistes, ainsi que de Magdeleine Paz journaliste. Depuis plusieurs années, sa recherche se préoccupe principalement des intellectuels-journalistes de la gauche internationale pendant la guerre d’Espagne et, plus largement, pendant les années Trente.